"QUE DEVIENT LE RÊVE..."
(titre provisoire)
Polar urbain déambulatoire

Projet à venir

Comme un "blockbuster intimiste", "Que devient le rêve..." emmène le public (en jauge restreinte) dans une course poursuite nerveuse, une chasse à l'homme (ou plutôt à la femme, en l'occurence) tendue à travers la ville.

Dès son arrivée, le public est plongé dans une scène de crime, encadrée par la police, une fusillade ayant fait plusieurs victimes et dont l'une des protagonistes est en fuite. Immédiatement pris à partie par la personne en charge de l'affaire, le public se fait briefer sur la jeune femme en cavale et chaque spectateur-trice se voit remettre un sac dans le contenu (téléphone portable, jumelles, écouteurs...) s'avèrera utile à différents moments. A partir de là, le groupe de spectateurs-traces sera autonome et guidé de différentes manières à travers la ville, à la poursuite de la jeune Florence, blessée et en cavale...

Ce spectacle aux atours très cinématographiques emmènera le public dans des rapports au spectacle et à l'espace public très variés : observer une scène à grande distance, avec des jumelles et des écouteurs reliés à un mouchard sur l'un des protagonistes, avoir un point de vue général sur un espace empli de passants et devoir aiguiser sa perception de l'environnement pour y détecter où se situe le spectacle, etc.

Inspiré de "l'affaire Florence REY/Audry MAUPIN", "Que devient le rêve..." emprunte également au concept des escape games avec son côté "course contre la montre", les pistes à suivre pour passer à l'étape suivantes, les objets dont il faut plus ou moins deviner l'utilité, etc., etc.